Comment faire pousser des haricots verts dans son jardin ?

haricots verts 1024x768 - Comment faire pousser des haricots verts dans son jardin ?

Les haricots verts donnent une grande récolte pour la quantité de travail dont ils ont besoin. C’est un légume très gratifiant. Ils peuvent être plantés lorsque la température du sol dépasse 15 degrés Fahrenheit.

Maintenant que vous savez quand vous devriez les planter, vous avez déjà fait la moitié du travail de plantation de vos haricots. Bon allez pas tout à fait mais vous partez déjà avec de bonnes bases. Pour continuer sur la même lignée, vous ajouterez 3 à 5 cms de compost dans le sol où vous les plantez et vous les planterez de la même façon que des graines. C’est pas génial ?

Il est aussi important de mentionner que le pH de votre sol devrait se situer entre 6,0 et 6,5. C’est l’acidité qui les rend les plus heureux.

Ensuite, vous planterez vos graines à une profondeur de 5 à 10 cms. Et assurez-vous de planter une variété de haricots qui aura besoin d’un treillis pour le faire avant de planter vos graines.

Et c’est tout ce qu’il y a à faire ! Si vous ajoutez la bonne quantité de compost à votre sol, vous ne devriez plus avoir besoin de fertiliser vos haricots après cela. Les haricots sont en fait très peu gourmands, donc si vous ajoutez trop d’azote, vous causerez un retard dans leur production.

Ainsi, lorsque vous allez les planter, vous pouvez simplement creuser un fossé peu profond dans la terre à l’aide d’une truelle ou d’une houe. Il n’y a aucun outil fantaisiste nécessaire pour planter des haricots verts dans votre jardin : les outils de base sont tout à fait suffisants.

Comme vous le voyez, les haricots verts sont faciles à planter et à intégrer à votre jardin.

Problèmes courants des haricots verts
Les haricots verts nécessitent très peu d’entretien. Tout ce qu’ils demandent, c’est 2 à 3 cms d’eau par semaine.

Et c’est encore mieux si vous pouvez les arroser à l’aide d’un système d’irrigation goutte à goutte comme un système d’arrosage aérien. C’est parce que la saleté ne les éclaboussera pas et les aidera ainsi à éviter les maladies.

Mais les haricots verts ont néanmoins quelques maux communs que vous pouvez rencontrer durant votre culture.

1. Anthracnose à tige
L’anthracnose des tiges est en fait un champignon. Vous saurez que vos plantes l’ont si vous commencez à voir des taches de couleur foncée sur elles. Cela se forme en fait lorsque vos haricots qui poussent dans des conditions trop humides.

Vous pourrez éviter ce champignon en utilisant l’arrosage aérien. De cette façon, la saleté ne s’infiltre pas dans votre plante et, par conséquent, le champignon ne s’accroche pas à vos haricots. Malheureusement, il n’existe aucun traitement connu à l’heure actuelle.

2. Rouille des haricots
La rouille du haricot est aussi un champignon. Vous saurez que vos plantes ont développé cette maladie parce qu’elles montrent des taches de couleur rouille.

Encore une fois, la seule façon de vaincre ce champignon est de l’arrêter avant qu’il ne commence. Mais vous pouvez y parvenir en faisant la rotation de vos cultures. Malheureusement, si vos plantes développent cette maladie, vous devrez les éliminer.

3. Virus de la mosaïque
Les virus mosaïques sont causés par de nombreux facteurs tels que l’utilisation d’herbicides, les infections ou les carences en nutriments. Vous saurez que vos plantes ont cette maladie si elles ont des taches de couleur inhabituelle sur elles. Comme beaucoup d’autres maladies, la seule vraie façon de les combattre est de les éliminer une fois que vos plantes développent la maladie.

4. Oïdium
L’oïdium ressemble à une moisissure poudreuse. Il s’agit essentiellement d’un film poudreux blanc qui se développe sur vos plantes. Elle est propagée par le vent et la pluie.

La seule façon de vaincre ou d’éviter cette maladie est l’arrosage aérien, d’utiliser des semences de haute qualité lors de la plantation et aussi d’utiliser des fongicides si vos plantes développent cette maladie.

Meilleurs compagnons pour les haricots verts
L’utilisation de compagnons est une très bonne méthode à garder en tête lorsque vous faites pousser des plantes dans votre jardin. La raison est qu’il y a certaines plantes qui se complètent bien lorsqu’elles sont plantées les unes près des autres. Elles sont capables de se donner un coup de pouce qu’elles ne peuvent tout simplement pas obtenir lorsqu’elles sont plantés près d’autres plantes.

Mais avec ce même processus de pensée, il y a aussi des plantes qui devraient s’éviter dans le jardin. Elles se gaspillent les unes les autres en attirant les mêmes insectes et d’autres problèmes communs qui pourraient équivaloir à une catastrophe pour les deux cultures.

Les haricots verts ne sont pas différents. Ils ont des amis et des ennemis dans le jardin. Alors qu’est-ce que c’est ? Les voilà :

Meilleurs compagnons pour les haricots verts :

Carottes
Concombres
Choux
Laitues
Pois
Persil
Chou-fleur
Épinards
Sarriette d’été

Pires Compagnons :

Oignons
Ail
Fenouil
Tournesols
Chou-rave

Récolte et entreposage des haricots verts
Vous avez donc planté vos haricots verts et maintenant ils produisent à foison. Mais maintenant que faire ?

Eh bien, la fête ne fait que commencer. Les haricots verts sont assez faciles à faire pousser, mais la récolte est le point de départ du vrai travail.

La date où vous récolterez vos haricots verts va dépendre de votre préférence personnelle. Vous pouvez les récolter quand ils sont jeunes et tendres si vous les préférez de cette façon une fois cuisinés.

A l’inverse, lorsque les haricots verts deviennent plus gros et se remplissent, les ficelles deviennent plus proéminentes et l’extérieur de la gousse devient un peu plus dur. Certains préfèrent, d’autres pas. Donc à vous de tester en en récoltant quelques uns assez tôt dans la récolte et d’autres plus tard, puis comparez ce qui vous parait le plus savoureux.

Après ? Il ne vous reste plus qu’à déguster !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *